Complications

Les risques de complication durant ou après l’intervention sont extrêmement limités (< 0,2 %). Les complications possibles peuvent être les suivantes : pertes de sang importantes ou endommagement de l’utérus. Un traitement complémentaire dans un hôpital général peut dans ce cas s’avérer nécessaire.

En outre, il peut arriver qu'une grossesse récente ne soit pas interrompue ou que des tissus résiduels subsistent dans l'utérus. Le cas échéant, le médecin peut décider d'administrer un traitement supplémentaire à base de médicaments ou d'effectuer un curetage.

 

De manière générale, le traitement n'a aucune influence néfaste sur les grossesses ultérieures. Il se peut que vous deviez attendre quatre à six semaines après l'avortement pour les premières menstruations surviennent.