Avortement lors du deuxième trimestre – 13 à 17 semaines

À partir de 13 semaines, il convient de procéder à un avortement instrumental. Vous pouvez choisir entre une anesthésie locale et une sédation (anesthésie courte légère). Si vous optez pour la sédation, vous êtes d'abord endormie. Si vous optez pour l'anesthésie locale, vous sentez surtout les piqûres de l'anesthésie et ensuite peut-être des crampes comme lors de la menstruation. En fonction de l'âge de la grossesse, la durée d'intervention varie de 10 à 20 minutes. Il est nécessaire d'administrer des comprimés de prostaglandine qui assouplissent l'utérus quelques heures avant l'intervention. Si vous avez opté pour la sédation, le médecin vous réveille directement après l'intervention. En fonction de l'état d'avancement de la grossesse, vous resterez en observation à la clinique pendant 1h30 à 3 heures après l'intervention.

 

Votre séjour en clinique dure en moyenne six heures.

Pour une grossesse allant jusqu'à 15 semaines, vous pouvez également faire placer un stérilet après l'intervention.

 

Si vous ne connaissez pas votre groupe sanguin et votre facteur rhésus, nous les déterminerons nous-mêmes. Étant donné que lors d'une interruption de grossesse, le facteur rhésus est important, nous devons savoir s'il est positif ou négatif. En cas de facteur rhésus négatif, nous procédons directement à une injection d'anticorps après l'intervention.

 

Vous ne pouvez pas prendre part activement à la circulation pendant 24 heures.

Trois semaines après l'avortement, vous revenez à l'hôpital pour une visite de contrôle. Lors de la visite, le médecin effectue une échographie. Cette visite de contrôle peut également être effectuée auprès de votre médecin.