SAP ou anesthésie locale

Pour une grossesse jusqu'à 17 semaines d'aménorrhée, la patiente peut choisir l'anesthésie locale ou la SAP (sédation/analgésie procédurales) pour l'intervention. Après ce stade, la SAP est toujours utilisée.

 

Par anesthésie locale s'entend un bloc (para)cervical, et non une péridurale. Si la patiente est tendue, l'intervention pourra être vécue comme douloureuse.

 

La SAP est également appelée anesthésie générale légère, et est effectuée à la Beahuis & Bloemenhovekliniek avec le propofol, un anesthésique intraveineux. Ce médicament agit rapidement, ses effets disparaissent également rapidement et est très sûr lorsqu'administré par des mains expertes. En cas d'allergie au propofol, un autre sédatif est choisi. Outre la SAP, la patiente se voit également administrer un bloc (para)cervical. En cas d'IMC de plus de 40, la SAP est contre-indiquée. Votre IMC oscille entre 35 et 40 ? Prenez alors contact avec le coordinateur médical.

 

Si la patiente a subi une intervention sous SAP, elle ne peut pas prendre part activement à la circulation pendant 24 heures.